LES VOITURES ELECTRIQUES DU FUTUR PRESENTEES AU FESTIVAL AUTOMOBILE

Les visiteurs du festival peuvent admirer des concepts de voitures électriques, comme cette DS electric E-Tense.

Le 34ème Festival automobile international se termine ce dimanche 3 février au pied de l’Hôtel des Invalides, à Paris. La Fashion Week de l’automobile, son surnom, présente les sources d’inspiration du marché automobile de demain.

Qu’elles soient sportives ou berlines, les voitures de demain seront toutes électriques. Et la concurrence est rude, affirme Jean-Rémy Macchia, journaliste à Auto Plus. Si « les Chinois ont pris une longueur d’avance concernant la batterie », les Européens sont eux « très forts en moteurs électriques ». Quant aux Américains, « c’est un peu un mix des deux ».

Mais dans tous les cas, la construction de voitures électriques pose de véritables problèmes écologiques. En effet, « une voiture électrique a besoin de composants qui, pour l’instant, sont des matières premières issues du sous-sol dans des conditions écologiques et humaines lamentables », explique ce journaliste.

« Design disgracieux »

L’autre souci de ces voitures, c’est leur apparence : « les voitures électriques, jusqu’ici, pâtissaient d’un design disgracieux ». L’objectif est de « faire une voiture vertueuse en termes d’émissions polluantes », mais « c’est tout de même des voitures souvent très moches ». La seule marque qui trouve grâce aux yeux de Jean-Rémy Macchia « c’est BMW, qui a créé un département spécifique au sein de son entreprise et c’est une réussite. Pour l’instant ce sont les seules voitures électriques qui font vraiment envie visuellement ».